Comment doigter une femme ? Techniques pour la faire jouir

La masturbation est une excellente pratique pour mener une femme à l’orgasme. Mais en matière de « doigtage », les hommes oublient souvent les fondamentaux. Comment bien doigter sa copine en vue de la faire jouir ? Suivez le guide.

Premiers pas

Le vagin est un organe sensible et délicat. Pour ne pas faire mal à votre partenaire : coupez-vous les ongles à ras. Pour ne pas perturber sa flore vaginale ou lui causer des infections : lavez-vous les mains. Et surtout : n’insérez aucun doigt si votre copine ne mouille pas.

Très souvent, les hommes sont intrigués par le vagin et ont tendance à vouloir se précipiter pour « mettre des doigts ». Grosse erreur.

Saviez-vous que la majorité des femmes ne se doigtent pas pour se masturber ? Le cœur du plaisir féminin, c’est le clitoris. Il se situe à la jonction des petites lèvres, à l’extérieur de la vulve.

Comme les femmes n’ont pas vraiment l’habitude de se doigter, la plupart ne sont pas très connectées avec leur vagin. Ce manque d’exploration intérieure peut faire en sorte qu’elles ne ressentent pas beaucoup de sensations durant cette pratique.

La vérité c’est que beaucoup de femmes n’investissent pas leur vagin. Elles ont souvent conscience de son potentiel érotique mais ne prennent pas forcément le temps de le toucher. De la même façon, de nombreux hommes ne cherchent pas à stimuler leur prostate alors qu’elle peut leur procurer des orgasmes surpuissants.

Le consentement, c’est la base

Doigter une femme tout comme lui faire un cunnilingus peut procurer beaucoup de plaisir et même mener jusqu’à l’orgasme. Mais si votre copine est insensible, ne vous acharnez pas. Partez caresser d’autres zones érogènes si le plaisir vaginal n’est pas au rendez-vous.

En matière de sexualité, avoir de bonnes intentions ne suffit pas. Aimeriez-vous qu’une partenaire vienne stimuler votre zone anale sous prétexte de vous faire du bien ? Bien sûr que non ! Alors, messieurs, faites preuve de bon sens. 🙂

Notez aussi que vous n’avez pas le plein pouvoir sur les sensations que votre partenaire peut ressentir. Toutefois pour bien commencer, vous pouvez d’ors et déjà lui donner envie d’être pénétrée.

Découvrez l’ORGASME PROSTATIQUE

Caressez l’ensemble de son corps

Votre copine est plus qu’un vagin. Son corps tout entier peut-être une véritable source de plaisir. Prenez le temps de la masser ou de la caresser délicatement si c’est ce type de toucher qu’elle préfère.

Embrassez-la, caressez-lui son visage, ses cheveux, malaxer ces seins, caressez l’intérieur de ces cuisses, frôlez son pubis, aller caresser son bas-ventre, caresser ses fesses, etc. Chaque zone du corps recèle d’un potentiel sensoriel à explorer et à apprivoiser.

Comme dit précédemment, le clitoris est pour la plupart des femmes la source principale de plaisir sexuel : ne le négligez donc pas. Si vous ne savez pas comment le caresser, lisez notre article sur comment stimuler le clitoris.

C’est important que votre partenaire soit excitée sexuellement avant d’insérer le moindre doigt ou le moindre objet. Si son corps est excité, il va déclencher le réflexe de lubrification, la fille va mouiller et cela rendra ensuite les caresses beaucoup plus agréable. 🙂

Si jamais votre copine ne lubrifie pas ou ne lubrifie pas beaucoup, vous pouvez utiliser du lubrifiant. D’ailleurs, même si elle lubrifie, c’est toujours bon d’utiliser du lubrifiant.

La peau au niveau du sexe est une peau fragile et sensible. Il s’agit d’une muqueuse. Le toucher sera d’autant plus agréable si il glisse plutôt que si il râpe. 🙂

Comment doigter correctement sa partenaire

Une fois que votre copine se sent bien et que vous voyez qu’elle ressent du plaisir, vous pouvez commencer à insérer 1 doigt, par exemple votre majeur. 1 seul doigt et pas plus pour commencer.

Quand le vagin est excité, il va s’ouvrir, se dilater, gagner en élasticité. Si vous sentez une résistance, ne forcez pas, vous risquez de lui faire mal. À la place, stimulez plutôt d’autres zones de son corps. 🙂

Mais pour commencer, touchez-la doucement. Laissez à votre copine le temps de se concentrer sur ses sensations. Toutefois, doucement ne veut pas dire effleurement. Une erreur très fréquente avec la stimulation du vagin c’est le fait de faire des vas et viens à l’horizontale.

Exercez des pressions sur ses parois vaginales

Contrairement au clitoris, le vagin ne comporte quasiment pas de récepteurs sensoriels superficiels. Ce qui fait que si vous voulez éveiller le vagin, vous devez plutôt presser ces parois. Cela ne vous empêche bien sûr pas de faire des vas et viens tout en appuyant sur ses parois vaginales. Vous pouvez également essayer de faire des mouvements circulaires ou faire vibrer votre main comme s’il s’agissait d’un vibrateur. Soyez créatif ! 🙂

Faites une pause

Ensuite ce que je vous suggère, c’est de sortir de son vagin. Une fois que vous l’avez stimulé, arrêtez-vous et partez caresser d’autres zones de son corps. Vous pouvez aussi en profiter pour caresser à nouveau son clitoris ou ces petites lèvres.

Pourquoi faire ça ?

Si votre copine ne ressent pas de plaisir avec son vagin, il est fort possible qu’elle ne vous le dira pas et elle risque de s’ennuyer. Elle risque aussi de simuler. La clé pour être un bon partenaire sexuel, c’est d’observer les réactions du corps. Cette compétence peut prendre du temps à être bien assimiler mais un conseil : soyez attentif à ses réactions corporelles. 🙂

Si une femme perd son excitation au moment où elle se fait doigter, son vagin peut devenir moins lubrifié et à la longue lui toucher le vagin peut l’irriter. Donc n’hésitez pas à alterner les caresses surtout si votre partenaire ne manifeste pas beaucoup de plaisir.

Si vous n’avez pas de signes clairs qui vous montrent qu’elle prend réellement son pied (changements dans la respiration, tonus musculaire plus détendu, etc), vous aurez davantage à gagner aussi bien pour elle que pour vous, d’aller caresser d’autres zones de plaisir.

Si elle prend son pied, sachez aussi que casser le rythme de temps en temps, peut occasionner un effet de surprise qui peut générer un brin de frustration. Si vous gérez bien cette émotion, la frustration peut amplifier par la suite ses émotions de plaisir.

Augmentez l’intensité de la stimulation

Une fois que votre partenaire est très excitée, vous pouvez aussi la doigter en ajoutant un deuxième doigt (le majeur et l’annuaire ou le majeur et l’index). Tout en la doigtant, vous pouvez également lui stimuler le clito avec votre pouce ou encore l’anus et le périnée avec votre deuxième main.

Si vous entendez votre copine gémir ou si vous avez l’impression qu’elle prend du plaisir : gardez le rythme ! Soyez consistant et ne changez pas ce que vous êtes en train de faire. L’orgasme est surement pour bientôt 🙂

Faut-il la faire éjaculer ?

Une erreur très fréquente que fond beaucoup de jeunes hommes (notamment ceux qui ont regardé beaucoup de films pornographiques), c’est de focaliser sur l’éjaculation féminine.

Il m’est déjà arrivé que des femmes me disent :

Oui j’arrive à éjaculer, le gars ne fait que me toucher le point G, mais dès que ça gicle, je ne prends pas plus de plaisir, voir même ça me fait mal”.

Si votre copine éjacule, vous pourriez avoir l’impression qu’elle a jouit, mais en fait, ça ne veut absolument rien dire.

L’éjaculation féminine, c’est comme l’éjaculation masculine, c’est un processus physiologique réflexe qui n’est absolument pas forcément accompagné de plaisir. Ne focalisez pas sur le point G. Observez plutôt la façon dont son corps réagit.

Communiquez avec elle !

Pour améliorer votre technique de doigtage, posez-lui des questions pour ajuster votre stimulation :

  • Est-ce que tu veux que je te touche différemment ?
  • Est-ce que tu veux que j’aille plus vite ?
  • Est-ce que tu aimes ça ou tu préfères ce que je faisais juste avant ?

Avec la pratique, vous finirez par bien connaître ce que votre partenaire préfère et vos parties de jambes en l’air pourront se passer dans le silence de la jouissance. 🙂

Pour résumé, si vous souhaitez bien doigter votre copine, la première chose à faire c’est de la faire languir. Donnez-lui envie de la pénétrer. Ensuite, c’est de rentrer avec un, deux ou trois doigts, dépendamment de l’ouverture du vagin et de son niveau d’excitation. Pressez ensuite ses parois.

Et enfin, communiquez avec votre partenaire pour connaître ses ressentis. Montrez-lui que vous vous préoccupez sincèrement de son plaisir. Explorez avec elle différentes zones de son corps et de sa vulve. Demandez-lui de vous dire en directe ce qui lui ai le plus agréable.

Votre copine a du mal à atteindre l’orgasme ? Parlez-lui de nos programmes Orgasme Duo et Orgasme Solo 🙂

Orgasme Duo

Apprenez à atteindre l’orgasme en duo

Orgasme Solo

Apprenez à atteindre l’orgasme seule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *