11 signes pour reconnaître l’orgasme

L’orgasme pourrait se définir comme l’apogée du plaisir. Mais il ne s’agit pas seulement ça et il ne doit pas être confondu avec :

  • la lubrification (aussi appelé cyprine ou « mouille ») qui est un signe d’excitation sexuelle ;
  • l’éjaculation qui renvoie à l’expulsion d’une forte quantité de liquide.

L’orgasme peut bien sûr surgir au même moment qu’une éjaculation, mais il s’agit d’un phénomène indépendant.

Comment reconnaître l’orgasme ?

L’orgasme est un phénomène physiologique bref qui peut durer entre 3 et 25 secondes.

Il peut notamment être reconnu grâces à :

  • la contraction involontaire des muscles du vagin et du rectum ;
  • le clitoris qui peut devenir plus sensible et les mamelons, plus gros ;
  • une augmentation du rythme cardiaque ;
  • une augmentation de la fréquence respiratoire ;
  • des rougeurs au niveau de la poitrine ;
  • une lubrification plus abondante ;
  • une augmentation de la sudation (transpiration)…

Les réactions physiologiques sont très variables d’une personne à l’autre et d’un moment à l’autre.

Après l’orgasme, le corps revient lentement à la normale : il s’agit de la phase de « résolution ». Durant cette phase, le rythme cardiaque diminue, les rougeurs de la peau s’estompent, la respiration ralentie et les organes génitaux reprennent peu à peu leur volume initial.

Il est toutefois possible d’expérimenter plusieurs orgasmes successifs.

Le vécu subjectif de l’orgasme

À un niveau personnel, la personne qui expérimente l’orgasme peut vivre le phénomène de « bouffée de chaleur » et une forte intensité de plaisir.

Il peut bien sûr arriver que le plaisir ressenti ne soit pas aussi fort que celui régulièrement décrit dans les médias ou montré au cinéma.

Durant l’orgasme, certaines personnes ont l’impression de « perdre le contrôle ». Ce sentiment s’explique par le fait qu’une toute petite partie de leur cerveau, une partie impliquée dans le contrôle de soi, est sous activée durant leur processus orgasmique. À noter que tout le monde n’expérimente pas ce type d’expérience. Pour pouvoir vivre le sentiment de perte contrôle, il faut être dans un état de profond lâcher prise.

L’orgasme est un phénomène délicat qui peut s’inhiber à la moindre distraction et nous pouvons ainsi arrêter le processus orgasmique à tout moment.

Les effets ressentis durant l’orgasme varient selon le moment, l’intensité de l’excitation, le contexte, le partenaire, l’éducation, la culture et d’une personne à l’autre.

La façon dont les femmes ressentent les orgasmes peut également évoluer au cours de la vie. On sait notamment que les femmes ont plus d’orgasmes à partir de 40 ans qu’elles n’en n’ont entre 18 et 29 ans.

Quand on ne ressent aucun plaisir…

Le corps peut relâcher les tensions accumulées sans nécessairement que cette libération des tensions soient accompagnée de plaisir. La personne peut ainsi expérimenter certains signes physiologiques de l’orgasme tels que les contractions involontaires et successives du vagin et du rectum. En l’absence de tout plaisir ressenti, on parlera d’orgaste et non plus d’orgasme.

Quoi qu’il en soit, il arrive très souvent que les premiers orgasmes soient petits et peu intenses. La bonne nouvelle, c’est que les capacités orgasmiques s’améliorent avec la pratique. Avec le temps, nous pouvons apprendre à avoir des orgasmes plus forts, plus longs, plus agréables et plus satisfaisants.

Comment avoir un orgasme ?

L’orgasme est un phénomène physiologique qui survient automatiquement et indépendamment de notre volonté. Nous pouvons bien sûr agir de manière volontaire sur les conditions qui lui permettent de se manifester (comme respirer profondément, augmenter son excitation par des rêveries érotiques, stimuler ces zones érogènes, etc), mais bien souvent, les personnes qui se mettent beaucoup de pression pour le ressentir ne parviennent pas à le déclencher.

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour avoir un orgasme, vous pouvez faire des exercices spécifiques et vous en retrouverez certains dans le guide 9 secrets pour atteindre l’orgasme.

Si vous souhaitez approfondir avec des exercices guidés et des informations complémentaires, découvrez les programmes de plusieurs semaines Orgasme Duo et Orgasme Solo.

Téléchargez votre guide gratuit !

En vous abonnant, vous acceptez nos conditions et politiques.

Orgasme Duo

Apprenez à atteindre l’orgasme en duo

Orgasme Solo

Apprenez à atteindre l’orgasme seule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *