Méditation orgasmique : un beau moment à partager à deux

La méditation orgasmique est une pratique méditative de 15 minutes à partager en couple. Pratiquée avec régularité, ce type de méditation permet aux femmes de développer leur conscience sexuelle et ainsi de ressentir plus de plaisir et d’atteindre l’orgasme plus facilement.

Vous pouvez pratiquer la méditation orgasmique chez vous ou avec l’aide d’un coach formé à cette pratique. La méditation orgasmique est différente de la méditation sexuelle ou encore du Slow Sex car elle suit un script bien défini. Décryptage.

De la performance à la pleine conscience

Aussi surprenant soit-il, le plaisir ou l’orgasme ne fond pas partie des objectifs de la méditation orgasmique. Il ne s’agit donc pas d’une pratique sexuelle mais bel et bien d’une méditation où l’on recherche avant tout la connexion à son corps et à ses sensations.

Dans une société où la performance s’invite aussi dans nos lits, la méditation orgasmique propose au contraire de prendre le temps de se connecter à soi et tout particulièrement, au clitoris. Principale organe de plaisir chez la femme, le clito est souvent négligé dans les relations sexuelles et c’est pour cette raison qu’il est placé au centre de l’attention.

La méditation orgasmique va toutefois plus loin car il s’agit également d’un vrai moment d’échanges et de communication entre les deux partenaires.

Le consentement est à la base de la pratique et chacun est invité à partager ses ressentis une fois la pratique terminée.

Fondée au début des années 2000 par Nicole Daedone aux États-Unis, la méditation orgasmique s’inspire de pratiques orientales, comme le tantra et le tao, où l’extase et l’expansion de conscience sont atteints grâce à des méditations et à des exercices de respiration.

Les bénéfices de la méditation orgasmique

Il y a plein de bonnes raisons pour pratiquer la méditation orgasmique :

  • Le développement de votre sensibilité à vos sensations génitales ;
  • Un meilleur accueil de vos émotions dans toutes leurs diversités et dans toutes leurs nuances ;
  • Une meilleure présence à soi et à son partenaire ;
  • Le sentiment d’intimité et de connexion renforcé ;
  • Développer sa capacité à lâcher prise ;
  • La possibilité de renouer avec votre désir sexuel / votre libido ;
  • Une réappropriation de votre corps et de votre plaisir ;
  • Plus de sérénité dans le fait de recevoir de l’attention ;
  • L’opportunité de mieux communiquer à votre partenaire vos envies et vos ressentis ;
  • La capacité d’être bien dans le fait de dire « non » et serein dans le fait de recevoir un « non » ;
  • Augmenter sa satisfaction sexuelle.

Pratiquer la méditation orgasmique

Si vous désirez être accompagné dans cette pratique, voici quelques rares coachs francophones à l’offrir :

Étapes à suivre si vous souhaitez pratiquer vous-même :

La méditation orgasmique original prend uniquement en compte le clitoris. Toutefois, il est évident que les hommes aussi peuvent tirer profit de cette pratique. N’hésitez donc pas à inverser les rôles et à placer le pénis au centre de l’attention.

Très important : si une envie d’avoir des relations sexuelles survient avec la méditation orgasmique, attendez au moins 30 minutes avant d’avoir des relations intimes. Il est important que la sexualité soit complètement dissociée de la pratique méditative au risque que les anciennes habitudes viennent parasiter les effets bénéfiques de la méditation orgasmique.

La méditation orgasmique ne doit pas être considérée comme un préliminaire : il ne s’agit pas d’une pratique sexuelle. La femme peut bien sûr ressentir beaucoup de plaisir pendant que son ou sa partenaire lui touche le clitoris, voir peut-être même atteindre l’orgasme, mais la méditation orgasmique n’a pas pour objectif de générer ce type d’expérience.

Accueillez simplement ce qui est sans jugement. Observez ce qui survient dans votre conscience avec curiosité et ouverture.

Si vous aimeriez visualiser à quoi ressemble une séance de méditation orgasmique, je vous ai trouvé une vidéo en anglais (attention : cette vidéo comprend des images explicites et est ainsi réservée aux personnes majeures).

1. Consentement

La pratique commence en obtenant le consentement des deux partenaires : « Aimerais-tu faire de la méditation orgasmique avec moi ? »

2. Créez un environnement agréable

Choisissez si vous pratiquerez au sol ou sur votre lit.

Pour couper avec les tracas du quotidien, réaménagez votre lieu de vie en le rendant aussi relaxant que possible. Ajoutez des cousins, des couvertures, diffusez des odeurs agréables, une musique apaisante, etc.

Matériel nécessaire

Préparez du lubrifiant, un minuteur (votre téléphone portable fera très bien l’affaire) et des serviettes.

Avant de commencer la pratique, lavez-vous les mains au savon et à l’eau chaude.

3. Installez-vous confortablement

La femme peut s’assoir ou s’allonger sur le dos, les jambes en « papillon ». Elle peut garder les vêtements du haut de son corps et retirer ceux du bas pour que sa vulve soit accessible. Son ou sa partenaire peut se placer sur le côté et rester habillé.

Les partenaires peuvent également avoir un contact physique, par exemple : avoir une plante de pied l’une contre l’autre, une main sur une cuisse, etc. L’essentiel est que chacun soit complètement à l’aise !

4. Observation et description

Le partenaire regarde la vulve de sa partenaire et la lui décrit à voix haute en terme de couleur, de texture et de forme.

Par exemple : « vos petites lèvres sont recourbées et plus foncées que la peau des grandes lèvres ». Le but ici n’est pas de complimenter le sexe de sa partenaire mais de simplement le décrire.

La partenaire observe et accueil les émotions générées par cet exercice. Si elle le désir, elle peut se détendre en respirant profondément. Une fois que son partenaire a terminé de décrire son sexe, elle peut le remercier.

Avant de commencer de rentrer en contact directement avec le sexe de sa partenaire, le partenaire demande son consentement explicite : « es-tu d’accord pour que je commence à toucher ta vulve ? ».

Une fois le consentement obtenu, vous pouvez mettre le minuteur en route pour 15 minutes.

5. Enveloppement, toucher subtil et délicat

Pour commencer, le partenaire enveloppe la vulve de sa partenaire avec ces deux mains afin qu’elle puisse se « déposer dans son sexe ». Ce toucher permet à la femme de se concentrer sur ses sensations et de se sentir en sécurité. Le fait de se sentir en sécurité pour les deux partenaires est très important durant toute la méditation orgasmique.

Après quelques instants, le partenaire met un peu de lubrifiant sur le bout d’un doigt puis commence lui caresser le clitoris.

Grâce au lubrifiant, les caresses sont plus agréables et les sensations plus perceptibles. À la place du lubrifiant, vous pouvez utiliser de l’huile végétale bio.

Le partenaire caresse tout doucement le gland du clitoris en exerçant une pression presque imperceptible. Il le touche millimètre par millimètre. La femme se concentre sur les sensations induites par ces mouvements légers et lents.

Plusieurs types de mouvements peuvent être essayés pour stimuler le clitoris : de droite à gauche, de gauche à droite, en diagonal, en faisant des petites cercles, etc.

Il n’est pas question ici d’entamer la moindre pénétration vaginale. Profitez de ce moment pour focaliser spécifiquement sur le clitoris.

6. Communication !

La femme est encouragée à donner des indications à son partenaire afin de trouver l’endroit qui lui génère le plus de sensations agréables.

Elle peut demander :

  • « Pourrais-tu aller un peu plus à gauche ? »
  • « Pourrais-tu ajouter un peu plus de
    pression ? »
  • « Pourrais-tu aller un tout petit peu plus
    vite ? »

Une fois que la partenaire est satisfaite elle peut l’indiquer à son partenaire en lui disant : « Merci ».

Le partenaire aussi peut poser des questions à sa partenaire pour mieux savoir ce qui lui est agréable :

  • « Aimerais-tu que j’aille plus doucement ? »
  • « Souhaites-tu que je change de
    mouvement ? »

7. Bien terminer la méditation orgasmique

Lorsque le minuteur sonne, le partenaire peut envelopper à nouveau le sexe de sa partenaire pendant environ 15 secondes afin qu’elle puisse retrouver des sensations calmes et sécurisantes.

Le partenaire peut ensuite nettoyer avec une serviette propre le lubrifiant présent sur la vulve de sa partenaire.

Les deux partenaires peuvent maintenant échanger sur leur expérience de la méditation en se partageant ce qu’ils ont ressentis comme sensations et émotions. Par exemple :

  • « Je me suis mise à ressentir de plus en plus de sensations de plaisir puis j’ai eu une émotion de peur, ce qui m’a amené à vouloir aller plus lentement » ;
  • « À un moment, je me suis senti très connecté à toi » ;
  • « J’ai bien aimé cette expérience car je me suis sentie plus présente et en sécurité ».

La femme peut désormais se rhabiller. Les deux partenaires peuvent terminer la séance en se remerciant. 🙂

Vous aimeriez pratiquer des méditations corporelles et sexuelles en étant guidé ?

Découvrez nos deux programmes Sexo-Connexion :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *