Comment parler de sexualité avec son ou sa partenaire ?

Vous est-il déjà arrivé d’être frustré au lit ? D’avoir envie d’exprimer ce que vous aviez sur le cœur mais de ne pas réussir à trouver les bons mots ? Parler de sexualité peut se révéler terrifiant : nous pouvons être jugé, critiqué, voir aussi rejeté.

Le sujet est souvent source de honte, de gêne ou de malaise. Comment dépasser ces émotions désagréables et enfin parvenir à parler de sexe avec plus de confiance ? Suivez le guide !

1. Soyez au clair avec vous-même

Posez-vous un instant. Gribouillez sur un papier ce qui vous préoccupe. Écrivez ce dont vous aimeriez changer. Puis imaginez votre sexualité idéale. À quoi ressemble-t-elle ?

Ensuite, soulignez le positif dans votre situation actuelle : partagez-vous des moments de complicité avec votre partenaire ? Des caresses attentionnées ? Des mots délicats ?

En somme : quelles sont les forces de votre relation à deux ? Quelles sont vos forces à vous et celles de votre partenaire ?

Maintenant, le plus difficile. Il est temps de faire preuve d’un zeste de courage. Oui, vous pouvez le faire, ça va bien aller. 🙂

Regardez à l’intérieur de vous et essayez de déterminer votre part de responsabilité. Je ne doute pas de votre bonne volonté à améliorer ce que vous vivez. Mais peut-être manquez-vous d’un petit quelque chose qui pourrait tout changer ?

Essayez de mieux vous comprendre :

  • Que vous ressentez ?
  • Avez-vous déjà connu une situation similaire avec un-e autre partenaire ?
  • Depuis combien de temps êtes-vous frustré ?
  • Avez-vous déjà expérimentez ce que vous recherchez et si oui, quel était le contexte de ce moment vécu ?
  • Que faites-vous concrètement pour améliorer votre situation ?
  • Fournissez-vous les bons efforts ? Faites-vous des pratiques pertinentes au regard de ce que vous vivez ?
  • Se pourrait-il que le problème sur lequel vous focalisez cache en réalité un autre besoin non comblé ?
  • Sur quelles représentations se basent vos attentes ? Sont-elles réalistes ?

Entre nous, je ne sais pas exactement ce que vous vivez. Je vous propose ainsi à prendre simplement ces questions comme des invitations à approfondir votre compréhension de ce que vous vivez. 🙂

2. Faites le tri et pensez aux solutions

En matière de communication, on a vite fait de se perdre dans les reproches blessants. Reprenez votre papier de tout à l’heure et mettez-le au propre. Parmi tout ce que vous avez écrit, choisissez ce qui est vraiment important pour vous.

Commencez par énumérer les forces de votre personne, celles de votre partenaire puis écrivez ce que vous aimez dans votre relation. Entraînez-vous à parler à voix haute des aspects positifs de votre situation.

Écrivez maintenant clairement le problème que vous rencontrez. Soyez précis : depuis combien de temps l’endurez-vous, quels sont vos ressentis, vos peurs et vos craintes ?

Listez les choses que vous pourriez changer (dans votre attitude, votre comportement, vos connaissances, etc.). Puis écrivez celles que vous aimeriez voir changer. Décrivez votre relation idéale.

Passons maintenant aux solutions. Listez celles que vous avez déjà essayé, celles dont vous pensez pertinentes d’explorer et celles avec lesquelles vous n’êtes vraiment pas à l’aise.

Acceptez que vous n’êtes pas omniscient. Comme tout être humain, votre champs d’expertise est limité à un ou des domaines bien délimités. Si vous vous sentez dépassé : osez envisager consulter un ou une professionnelle de santé.

La sexualité est un domaine complexe dans lequel intervient de nombreuses variables (biologiques, éducationnelles, relationnelles, etc) qui peuvent interférer avec votre satisfaction sexuelle. En fonction de votre formation, il peut être difficile de penser à toutes les possibilités !

3. Organisez-vous un vrai moment d’écoute

« Écouter » est le maître-mot d’une communication efficace. Pour bien écouter et être entendu, il faut que l’environnement et le contexte soient favorables à l’échange.

Choisissez un endroit dépourvu de distractions : oubliez la télé allumée, le téléphone qui s’affole face à la moindre nouveauté ou les enfants affamés qui quémandent le goûter.

Si cela est pertinent pour vous : planifiez un moment d’échanges en duo où vous ne serez pas dérangé. Ça peut sembler « contre-intuitif » ou manquer de spontanéité mais si ce sujet de conversation est important pour vous, mettez toutes les chances de votre côté pour que cette discussion vous soit réellement bénéfique. À vous de décidez du moment opportun !

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas à tout gérer, ni à porter toute la responsabilité de ce que vous vivez. Les relations humaines sont complexes et interdépendantes. Vous avez presque lu l’intégralité de cet article et quelque chose me dit que vous avez êtes en très bonne voie. 🙂 En réalisant les pratiques décrites ici, vous aurez déjà fait une belle part du boulot et pour ça, bravo !

4. Soyez rassurants et positifs

Vous voilà bien préparez ! Vous avez clarifié la situation en prenant du recul et vous détenez maintenant quelques pistes de solutions. Cette future discussion semble déjà plus abordable qu’au tout début, n’est-ce pas ?

Pour amorcer une discussion touchy tout en douceur, commencez pas énumérer les aspects positifs de votre partenaire et de votre relation.

Puis entrez dans le vif du sujet. Exprimez clairement les difficultés que vous vivez en veillant bien à parler au « je » et non en usant de vilains reproches accusateurs. Pour tempérer l’exposition du problème mentionné, prenez soin de décrire la situation idéale qui vous fait rêver.

Abordez les solutions que vous avez déjà essayées et ce dont vous avez obtenu. Soulignez les efforts de votre partenaire et partagez les pratiques que vous aimeriez explorer à l’avenir avec lui ou avec elle. Incluez votre partenaire dans la conversation : demandez-lui de partager régulièrement son avis et ses ressentis.

Pour finir, résumé votre discussion et les engagements que vous avez tous les deux pris en vue d’améliorer la situation.

Si cela est pertinent, proposez à votre partenaire un nouveau moment de discussion afin de faire le point sur l’évolution de la situation.

Laissez-vous maintenant du temps pour implémenter le fruit de vos réflexions et surtout : passez à l’action !

Entre nous, quelques soient les problématiques que vous vivez en ce moment, il est fort à parier que des solutions existent. J’espère que vous parviendrez tôt ou tard à faire rayonner le soleil à l’intérieur de vous. 🙂

Si vous avez des questions sur votre sexualité, n’hésitez pas à me contacter afin que je puisse vous aiguillier !

D’ici là, poursuivez votre exploration sur le site OHOUI.FUN :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *