Une envie de vomir après le sexe ? 9 raisons possibles

Vous ressentez des nausées après vos relations sexuelles ? Ne minimisez pas vos symptômes. C’est peut-être le signe d’un problème médical. Mais il peut aussi s’agir d’un effet de l’orgasme ou d’une difficulté émotionnelle.

Découvrez les différentes causes qui peuvent expliquer vos nausées et nos conseils pour savoir quoi faire.

Quand l’envie de vomir survient suite à des rapports sexuels (avec ou sans pénétration)

Une réaction allergique au sperme ?

Le sperme n’a pas bon goût et sa texture peut inspirer le dégoût.

Pire, certaines femmes peuvent avoir des réactions allergiques à certains composants du sperme (notamment si le partenaire mange un aliment allergène quelques heures avant les rapports sexuels). C’est rare, mais c’est possible.

En plus des nausées, les signes de réactions allergiques au sperme peuvent être :

  • la fatigue ;
  • des démangeaisons cutanées, en particulier dans ou autour du point de contact ;
  • un essoufflement allant de léger à sévère ;
  • un gonflement génital.

La prochaine fois : pratiquez la fellation avec un préservatif. Ensuite, observez comment vous vous sentez par rapport à la dernière fois. Si vous vous sentez mieux : le préservatif est votre nouvel ami. Sinon, vous pouvez aussi vous retirer avant l’éjaculation.

Deuxième chose : si vous avez des allergies à certains aliments, discuter avec votre partenaire sur la façon dont son alimentation peut vous affecter. Peut-être pourrait-il s’abstenir de les consommer avant vos galipettes ?

Important : si vous avez du mal à respirer après une relation sexuelle et/ou que vous vous sentez fatigué(e), avec des démangeaisons au niveau de votre peau ou un gonflement génital : consultez rapidement un médecin.

L’orgasme (n’est pas toujours que du fun)

Même si les orgasmes sont connus pour vous faire du bien, ce n’est pas toujours le cas. Ils peuvent aussi être une vraie source d’inconforts.

Pourquoi ? Car au moment de l’orgasme, l’utérus se contracte. Ces contractions peuvent causer une réponse viscérale de nausée. Les secousses peuvent être tellement fortes que certaines femmes se sentent même étourdies !

La prochaine fois : pour bloquer cette réponse, vous pouvez essayer de prendre avant vos relations sexuelles un anti-inflammatoire non stéroïdien (comme l’ibuprofène : demandez conseils à votre médecin ou pharmacien).

L’anti-inflammatoire a ici pour but de réduire la contraction utérine, de quoi vous permettre à jouir sans avoir envie de vomir !

Un signe de déshydratation ?

Et oui, notre corps est composé à 65 % d’eau. Et manquer d’eau peut nous causer bien des problèmes !

Avoir envie de vomir après une partie de jambes en l’air peut être le signe que quelque chose ne va pas.

Que vous soyez anxieuse, nerveuse ou déshydratée : prenez soin de vous !

La prochaine fois : veillez à boire suffisamment tout au long de la journée. En moyenne, les femmes doivent ingérer 2,7 L d’eau par jour.

Attention !

Ce chiffre comprend tous les types de liquide, y compris ceux dans la nourriture (à travers les fruits, les légumes, etc).

En bref : buvez des petites quantités régulièrement dans votre journée.

Les peurs ou le stress

Avoir des relations sexuelles peut être stressant. Entre la peur du jugement, celle d’être humiliée ou encore rejetée : les types de peurs ne manquent pas !

Pensez à regarder à l’intérieur de vous et demandez-vous quelles stratégies vous pourriez essayer pour limiter votre stress.

À essayer : respirez profondément pour calmer votre corps, cherchez des réponses à vos questions ou vos préoccupations, orientez votre esprit vers les solutions.

Aversion sexuelle

Les peurs ou l’anxiété peuvent être si fortes et persistantes, qu’elles peuvent être le signe du trouble de l’aversion sexuelle.

Ce trouble est souvent accompagné d’une baisse de libido et les personnes concernées ressentent tellement de dégoût qu’elles en viennent à éviter (presque tous) les contacts génitaux.

Hommes et femmes peuvent être concernés par cette condition.

À méditer : la sexualité est censée faire du bien. Si ce n’est pas le cas depuis trop longtemps, n’hésitez pas à consulter un ou une professionnel de santé pour vous faire aider !

Un problème dans votre relation ?

Mine de rien, parfois le corps peut exprimer son malaise et ses désaccords de façons spectaculaires.

Avoir des relations sexuelles avec une personne maltraitante, violente ou toxique peut générer de l’anxiété, ce qui pourrait déclencher la nausée.

Demandez-vous :

  • Si vous observez votre corps, vous sentez-vous bien avec votre partenaire ?
  • Est-ce dû à votre partenaire lui-même (ces gestes, ces mots, ces comportements, etc.) ?
  • Ou se pourrait-il que votre relation actuelle puisse raviver vos blessures passées ?

À méditer : si vous avez vécu des traumatismes passés, il se pourrait que certains déclencheurs viennent raviver des émotions désagréables.

Ce n’est pas toujours facile à faire, mais parler à un ou une professionnelle de santé spécialisée en relation conjugales ou en traumatologie (en fonction de votre situation) pourra sans doute vous aider.

La nausée après une pénétration vaginale

Toutes les raisons évoquées précédemment sont également valables pour vous. Mais la pénétration peut « agiter » certains organes au point de provoquer une envie de vomir. Un peu comme le mal de mer lorsque l’on voyage sur un bateau un tantinet agité.

Non, vous n’êtes pas enceinte

Même si la nausée représente un des signes bien connu de la grossesse, il n’en n’est pas un lorsque vous venez d’avoir un rapport sexuel.

Vous ne pouvez pas tomber enceinte si rapidement. Plusieurs heures sont nécessaires.

Et si vous êtes enceinte depuis quelques temps : la nausée après une relation sexuelle n’est pas non plus le signe d’une fausse couche.

Il s’agit peut-être de l’endométriose

Ressentez-vous des douleurs en plus de vos nausées ? L’endométriose est une maladie qui peut générer ces deux symptômes.

Les femmes qui en sont atteintes ressentent également des douleurs lors des menstruations.

Si vous pensez que l’endométriose pourrait être une cause de vos nausées, consultez votre médecin pour bénéficier d’un traitement approprié.

La prochaine fois : prenez un analgésique au moins une heure avant votre relation sexuelle, privilégiez des positions confortables et essayez d’avoir des relations sexuelles à différents moments de votre cycle menstruel (il est possible qu’à certains moments vos désagréments soient moins prépondérants).

La syncope vasovagale

Le col de l’utérus comporte de nombreuses terminaisons nerveuses (il est même possible d’avoir un orgasme par le cervix).

Lors d’une pénétration forte et profonde, le nerf vague peut être stimulé au point de déclencher une réponse vagale : le rythme cardiaque et la pression artérielle diminue jusqu’à provoquer à son tour des nausées.

La prochaine fois : demandez à votre partenaire de vous pénétrer moins profondément. À noter : une réponse vasovagal est désagréable mais pas forcément dangereuse.

Des fibromes ou un kyste ovarien

La pénétration d’un pénis (ou d’un sextoy) dans votre vagin pourrait frotter et irriter un kyste ovarien ou un fibrome.

La perturbation de vos organes pelviens peut ainsi entraîner des nausées, en plus d’autres symptômes (comme des douleurs au bas du ventre, des troubles dans les menstruations, au niveau intestinal ou urinaire).

Ce que vous pouvez faire : consultez votre médecin ou un gynécologue afin de vous faire examiner et de tirer tout ça au clair.

Que faire si vous vous sentez continuellement malade après un rapport sexuel

Si vous ressentez des douleurs perceptibles ou récurrentes pendant les rapports sexuels et que vous avez régulièrement des nausées après les rapports sexuels, contactez votre médecin généraliste ou votre gynécologue.

Ne laissez pas traîner de tels désagréments : vous méritez d’avoir une sexualité agréable et épanouie.

Vous avez envie d’améliorer votre sexualité ?

  • Découvrez le programme Orgasme Duo ;
  • Téléchargez le guide « 9 secrets pour atteindre l’orgasme » :

Téléchargez votre guide gratuit !

Que voulez-vous ?

En vous abonnant, vous acceptez nos conditions et politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.