Mieux connaître le sexe d’une femme : les zones érogènes à stimuler

Vous aimeriez savoir quelles sont les 7 zones érogènes du sexe féminin ? En apprenant à connaître la vulve, vous serez en mesure de mieux donner et ressentir du plaisir sexuel.

Les grandes lèvres aiment qu’on les presse gentiment

Situées de part et d’autres du sexe féminin, les grandes lèvres entourent les parties sensibles de la vulve (petites lèvres, clitoris, urètre, etc).

Lors de l’excitation sexuelle, les grandes lèvres se gorgent de sang et augmentent ainsi de volume.

Souvent ignorées lors des rapports sexuels, malaxer les grandes lèvres peut se révéler pourtant très excitants.

Avant de caresser des zones plus sensibles, essayez de les toucher en appuyant dessus afin d’éveiller le désir et l’excitation.

Vous pouvez aussi les presser l’une contre l’autre afin de stimuler le clitoris de façon indirecte.

Ces caresses aideront la femme à se déposer à l’intérieur de son sexe et à mieux savourer les touchers que vous lui ferez juste après.

Les petites lèvres aiment être cajolées délicatement

De plus en plus source de complexes chez les filles (à cause notamment des images pornographiques qui ne montrent qu’un seul type de sexe féminin), les petites lèvres ne sont pas toujours petites.

Au contraire, les petites lèvres peuvent généreusement débordées du reste de la vulve et c’est complètement normal.

Leur rôle est de protéger les orifices internes : plus elles sont longues et plus elles peuvent protéger l’intérieur du sexe.

Les petites lèvres sont de véritables zones érogènes. Pour les exciter, vous pouvez les taponner ou les caresser en faisant glisser délicatement vos doigts.

Comme leur peau est délicate, pensez-bien à les humidifier, soit avec de la mouille (que vous trouverez à l’entrée du vagin), soit avec un lubrifiant à base d’eau.

Lors de la masturbation ou des relations sexuelles, je vous recommande de toucher les petites et grandes lèvres avant de toucher le clitoris. Pourquoi ? Pour faire monter l’excitation et apprivoiser vos sensations de plaisir.

Le clitoris : le cœur du plaisir féminin

Le clito est l’organe le plus sensible du corps humain. Grâce à ses milliers de terminaisons nerveuses, le clitoris peut s’exciter de différentes façons : de manière directe et indirecte, de façon délicate ou plus soutenue.

En réalité, le clitoris est bien plus grand que la partie externe (le gland) visible de l’extérieur. Il se compose de différentes structures qui se situent à l’intérieur du sexe de la femme. Il mesure entre 10 et 13 cm. Regardez ce schéma pour mieux comprendre :

Le clitoris est l’organe par excellence pour atteindre l’orgasme (l’apogée du plaisir) même si il est loin d’être un « bouton magique ».

Pour commencer, touchez le gland délicatement. Veillez à ce que vos doigts soient bien lubrifiées. La lubrification aide à ressentir des sensations plus agréables.

Lorsque l’excitation augmente, vous pouvez rajouter de l’intensité dans vos touchers et le stimuler plus fortement. À noter toutefois que si vous touchez le clitoris sans que la femme soit mentalement excitée, il est possible qu’elle ressente des douleurs.

Certaines femmes sont aussi très sensibles au niveau du clito et préfèrent des caresses subtiles et indirectes.

Pour une sexualité agréable, adaptez-vous à la femme que vous touchez. N’hésitez pas à lui demander comment elle aimerait être caressée.

Vous aimeriez atteindre l’orgasme en solo ou en duo ? Le guide « 9 secrets pour atteindre l’orgasme » peut vous aider. Téléchargez-le !

(valeur de 18 €, OFFERT PAR OHOUI.FUN)

Inscrivez-vous : 2 856 personnes l'ont déjà fait avant vous!

Vous voulez en savoir plus sur :

En vous abonnant, vous acceptez nos conditions et politiques.

Vous apprendrez dans ce guide de 40 pages :

  • Le petit truc bluffant pour ressentir plus de plaisir (à lire à la page 13) ;
  • Comment avoir un orgasme seule ? 5 pratiques + 2 exercices à essayer (pages 22 à 25) ;
  • Vous n’arrivez pas à orgasmer ? Découvrez à page 38 une solution efficace.

Le mont de vénus, une zone à toucher

Dans la sexualité, le mont de vénus est négligé.

Ornée de poils pubiens, cette zone surplombe les autres zones sexuelles et peut servir de zone « intermédiaire » au moment des préliminaires.

Et si vous preniez le temps de la frôler en même temps que vous caressez par exemple le bas du ventre ?

En touchant le pubis, vous préparez mentalement la femme à la suite des festivités.

Vous créez de l’attente et de la frustration : deux conditions pour faire des sensations sexuelles une véritable bénédiction.

Le vagin, un organe à éveiller

De nombreuses femmes se plaignent de ne ressentir aucun plaisir vaginal. Les causes de ce manque de sensations sont multiples.

Le vagin est un organe interne très peu sollicité en dehors des rapports sexuels. Les femmes se retrouvent ainsi assez peu connectée sensoriellement à leur vagin.

Un peu comme n’importe quel autre organe interne.

Faisons un petit jeu : prenez quelques instants pour observer les organes dans votre corps… Êtes-vous en mesure de discerner les contours de vos poumons ? De votre estomac ? De vos intestins ?

Et bien c’est exactement le même ressenti avec le vagin : à moins de le solliciter en contractant les muscles du périnée ou un le touchant avec des doigts ou un objet, les sensations de plaisir vaginales ne sont pas « automatiques ».

C’est pourquoi la pratique de la masturbation peut aider à éveiller ses sensations.

Par ailleurs, le fait d’investir érotiquement son vagin (comme j’en parle dans mon article sur l’orgasme vaginal) peut également aider à associer le toucher vaginal à des sensations agréables de plaisir sexuel.

Vous souhaitez en apprendre plus sur le plaisir féminin ? Découvrez CLIMAX, une formation vidéo de 21 épisodes pour apprivoiser le plaisir clitoridien et le plaisir vaginal. Découvrez les offres disponibles (pour les +18 ans).

Le point G

Très connu, le point G est décrit par certaines femmes comme étant une zone du vagin plus sensible au plaisir. Notez toutefois que certaines femmes ne ressentent rien en le stimulant et c’est complètement normal.

Si vous souhaitez le stimuler, regardez cette vidéo :

Le col de l’utérus

Difficile d’accès avec les doigts, le col de l’utérus (aussi appelé « cervix ») se trouve au fond du vagin.

Là encore, certaines femmes parviennent à avoir des orgasmes grâce à sa stimulation mais d’autres au contraire décrivent des douleurs (notamment celle qui ont un utérus rétroversé ou encore celle atteintes de maladies comme l’endométriose).

Petit conseil : veillez à ce que la femme soit bien excitée avant d’entamer la moindre pénétration vaginale et pénétrez-la doucement pour l’aider à se concentrer sur ses sensations de plaisir.

Schéma de l'appareil reproducteur féminin

Quoi qu’il en soit, le plaisir sexuel est un apprentissage qu’il convient d’apprivoiser avec l’esprit ouvert et curieux. Au fil des expériences et des moments de vie, les ressentis peuvent être différents. À chacun de découvrir son propre corps et le corps de l’autre !

Vous avez envie d’apprendre à vous masturber ? CLIMAX a créé 21 épisodes vidéos pour vous aider à apprivoiser votre plaisir clitoridien et vaginal. Découvrez les offres disponibles (pour les +18 ans).