Comment avoir du plaisir sans sextoy ?

Ces dernières années, les jouets sexuels ont contribué a une petite révolution dans le plaisir clitoridien. Des milliers de femmes et c’est peut-être aussi votre cas, ont pu atteindre grâce à eux leurs premiers orgasmes. Les jouets sexuels peuvent nous aider à avoir du plaisir rapidement et ils sont tellement efficaces qu’on peut être tentés de n’utiliser que ça pour nous masturber. Le risque, c’est de désensibiliser son clitoris, mais aussi et surtout, de limiter nos possibilités.

Pourquoi utilisons-nous des sextoys ?

  1. Ils nous permettent d’accéder à un plaisir différent de ce que peuvent nous procurer nos doigts,  une langue ou un sexe,
  2. Les jouets sexuels peuvent nous stimuler avec une intensité et une vigueur qu’aucun être humain ne pourrait égaler ;
  3. Les jouets sexuels nous permettent de ressentir beaucoup de plaisir facilement et d’avoir des orgasmes rapidement.

Utiliser un jouet sexuel pour avoir un orgasme, c’est un peu comme choisir de prendre une autoroute pour aller dans une grande ville, comme Lyon ou Paris. Comme vous le savez, on n’est pas obligé de prendre l’autoroute pour aller Paris. On peut prendre les départementales ou des routes de campagnes, et grâce à elles, on peut apercevoir des paysages inhabituels, des pâturages ou des villages. Mais ces routes-là, même si elles peuvent nous emmener à la même destination, elles sont plus longues et elles peuvent aussi être plus sinueuses.

Dans la sexualité, c’est un peu pareil, on peut prendre l’autoroute et ainsi avoir rapidement un orgasme, mais en contrepartie, on se coupe potentiellement de toutes les autres choses qui peuvent par ailleurs, nous faire du bien. Si on est habitué à aller vite, si on est habitué à vivre rapidement des émotions de plaisir intense, le fait même d’emprunter d’autres chemins peut constituer une source de frustrations.

Téléchargez votre guide gratuit !

En vous abonnant, vous acceptez nos conditions et politiques.

Comment se donner du plaisir sans jouet sexuel ?

La frustration surgit dès lors que nous avons des exigences, des attentes plus élevées que les résultats que nous pouvons obtenir dans la réalité. Il y a un décalage entre ce qui se passe dans notre tête et les faits concrets.

La première clé que j’ai envie de vous partager, c’est d’accepter de consacrer plus de temps au voyage vers l’orgasme que ce à quoi vous êtes habitués. Acceptez que vous pourriez avoir besoin de 30, 45 ou 60 minutes plutôt que 10 min. Après tout, vous en conviendrez, on ne construit pas de nouvelles routes du jour au lendemain et pour vous créer de nouveaux chemins qui vous mèneront à l’orgasme, vous devez y consacrer du temps et des efforts.

De prime abord, face au mot « effort » vous pourriez avoir une réaction de rejet. Ça demande en effet un certain courage d’investir du temps et des efforts pour améliorer sa sexualité. Mais je vous promets une chose : l’apprentissage du plaisir peut-être une grande source de joie et de fierté. Par ailleurs, avoir une belle sexualité, une sexualité avec laquelle on se sent bien, peut contribuer à améliorer notre qualité de vie. Faire des efforts donc, ne veut pas dire que vous devez vous malmener, bien au contraire.

Et c’est l’objet de la deuxième clé. Pour développer un état d’esprit apaisé et qui soit plus adapté au voyage vers l’orgasme, vous devez, selon moi, faire évoluer votre rapport à votre corps, à votre vulve, à votre sexualité et plus globalement à vous-même.

Imaginez. Imaginez passer du temps avec une personne pleine d’exigences et qui vous met la pression en permanence. C’est pénible, n’est-ce pas ?

Maintenant, imaginez rester avec une personne qui n’a envers vous aucune attente de performance et qui vous accepte telle que vous êtes. Si vous deviez faire un choix entre les deux, laquelle choisissez-vous ?

J’imagine que vous êtes un peu comme moi et que c’est plutôt vers le deuxième type de personne que vous aimeriez passer le plus de temps. C’est avec ce genre de personne que nous nous sentons plus apaisée, plus détendue et plus confiant. Ne soyez pas un bourreau envers vous-même. Incarnez la personne avec laquelle vous aimeriez passer le plus clair de votre temps.

Concrètement ça veut dire quoi ?

Concrètement ça veut dire, d’essayer de vous trouver un moment, par exemple quotidiennement si vous le pouvez, pour prendre le temps d’être avec votre corps, de prendre le temps de l’observer, d’observer à travers lui, chaque petit signe de vitalité. Ça peut aussi signifier de prendre le temps de le toucher délicatement, de prendre le temps de ressentir toutes les subtiles sensations qui traversent le champ de votre conscience.

Autorisez-vous à vous poser, un petit peu tous les jours, sans rien faire, sans attente et sans exigence.

Quand on utilise régulièrement des sextoys, y’a un problème assez fréquent auquel on peut être confronté. Ce problème c’est celui de “perdre”, entre guillemet, la sensibilité de son clitoris.

Ça signifie par exemple, d’avoir moins de sensations lorsque vous vous caressez avec vos mains. Pour combler cette perte de sensibilité, vous pouvez être amenée à vouloir ajouter de plus en plus d’intensité. Mais plus vous ajoutez de l’intensité, et plus votre corps s’habitue à ce nouveau type d’intensité et donc, vous parvenez de moins en moins à ressentir du plaisir avec des niveaux d’intensités moins élevés.

Comment briser ce cercle vicieux ?

Si aujourd’hui vous vous trouvez dans ce type de situation, vous avez 2 options :

La première, c’est l’option radicale, c’est-à-dire que vous arrêtez d’utiliser votre jouet sexuel du jour au lendemain et pour une période allant de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Peut-être que pour vous, c’est une option un petit peu trop brusque et vous préféreriez la deuxième option, celle qui consiste à diminuer progressivement votre utilisation des jouets sexuels. Ça tombe bien, parce que c’est la troisième clé que je souhaite vous partager.

La troisième clé, c’est d’arrêter ou de diminuer votre utilisation des sextoys pour au moins, 3 ou 4 semaines par exemple. Et qui sait, peut-être que pendant ce laps de temps, vous découvrirez certaines capacités inexplorées de votre corps à ressentir beaucoup de plaisir.

Accepter de consacrer du temps et des efforts à sa sexualité, développer un état d’esprit plus apaisé ou limiter l’utilisation des sextoys comme on l’a vu dans les trois premières clés, c’est un bon début pour créer d’autres chemins vers l’orgasme. C’est un bon début, oui, et mais on peut encore mieux faire.

Si je vous dis que vous pourriez augmenter votre sensibilité au plaisir et au toucher avec un exercice simple et très puissant, seriez-vous prêtes à le pratiquer quotidiennement ?

Pour cette quatrième clé, j’ai envie de vous partager ma technique préférée.

Au cours de votre journée, choisissez un moment où vous pouvez vous retrouver en toute tranquillité. Puis apposez délicatement votre main sur votre vulve. Observez les sensations qui traversent le champs de votre conscience. Aussi petites soient-elles, observez ces sensations comme vous observeriez une nuée d’oiseaux dans le ciel. Peut-être pourrez-vous distinguer un peu de chaleur, des picotements, un frottement. Et si vous n’observez rien de particulier, et bien, observez ces sensations de stabilité comme vous observeriez un beau ciel bleu dégagé.

Ensuite ce que vous pouvez faire c’est de bouger votre main lentement et j’insiste sur le mot, lentement. Prenez votre temps. Bougez votre main, millimètre par millimètre et observez les sensations qui surgissent grâce au mouvement et aux subtils frottements.

Cet exercice représente une belle opportunité pour vous connecter différemment avec votre vulve et pour apprendre à saisir toutes les subtilités de vos sensations. De cette façon vous vous façonnez progressivement une nouvelle façon d’expérimenter votre sexualité.

Si vous souhaitez vous faire vivre des expériences sensuelles et sexuelles qui soient différentes de celles que vous avez l’habitude de faire, si vous avez envie de développer une relation plus apaisée avec votre corps, si vous avez envie de cultiver votre plaisir, j’ai travaillé ces dernières semaines, avec beaucoup de joie et de créativité, sur un tout nouveau programme. Ce programme comprend 7 audios et plus précisément, il s’agit de 7 exercices guidés pour vous aider à améliorer votre sexualité et pour vous connecter différemment avec votre corps et notamment avec votre vulve.

Ce micro-programme s’appelle Masturbation 3.0 et si ça vous intéresse, je vous invite à consulter sa page de présentation.

Si vous avez la moindre question ou que vous souhaitez que je précise certains points, vous pouvez m’écrire un mail et ça va me faire plaisir de vous répondre. 🙂

Téléchargez votre guide gratuit !

En vous abonnant, vous acceptez nos conditions et politiques.

Orgasme Duo

Apprenez à atteindre l’orgasme en duo

Orgasme Solo

Apprenez à atteindre l’orgasme seule